Get Adobe Flash player

dition 2012 La Kidney Cancer Association prsente... Mon Cancer du rein Guide pratique lattention des patients et de leurs proches. Kidney Cancer Association KidneyCancer.org

AVANTPROPOS Jai le plaisir de vous prsenter la dernire dition de Mon cancer du rein , un guide lattention des patients et de leurs proches. Apprendre que lon est atteint dun cancer du rein est un moment difficile et prouvant. Cet ouvrage sert dintroduction cette maladie il vous en explique les mcanismes fondamentaux et vous prsente de nombreuses sources dinformation accessibles toutes les personnes qui sont confrontes un diagnostic de cancer du rein. La FDA a autoris la commercialisation d

Remerciements Nous remercions chaleureusement les patients atteints dun cancer du rein qui ont contribu et consacr une partie de leur temps la rvision de cet ouvrage, et qui ont accept de tmoigner dans lespoir de venir en aide aux autres patients. Vos efforts nous touchent normment. Nous souhaitons galement remercier les personnes suivantes, qui ont revu et comment cet ouvrage Directrices de la rdaction Nancy Moldawer, RN, MSN CedarsSinai Medical Center Laura Wood, RN, MSN, OCN Cleveland Clin

SOMMAIRE CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CHAPITRE 4 INTRODUCTION COMPRENDRE LE CANCER DU REIN TRAITEMENTS CHIRURGICAUX TRAITEMENTS DU CANCER DU REIN AVANC LES ESSAIS CLINIQUES LA RESPONSABILISATION DU PATIENT LE CANCER AU QUOTIDIEN LE BIENTRE PSYCHOLOGIQUE SOURCES DINFORMATION LATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS PROCHES LA KIDNEY CANCER ASSOCIATION RFRENCES 5 13 27 41 59 CHAPITRE 5 CHAPITRE 6 CHAPITRE 7 CHAPITRE 8 CHAPITRE 9 65 73 89 99 107 108 Kidney CancerAssociation KidneyCancer.org

Prenez des engagements envers vousmme Patient Rob ge 45 ans Pour ma part, aprs le choc initial, entre labattement et la peur, un moment prcis fut dcisif dans ma gurison. Cest le moment o jai consciemment pris la dcision de consacrer toute mon nergie physique et mentale vaincre la maladie. Ce ntait pas de loptimisme aveugle, plutt la rsolution de vivre, de minformer le plus possible sur ma maladie, de mentourer davis positifs et favorables et de trouver les meilleures sources dinformation mdi

CHAPITRE 1 INTRODUCTION Jai un cancer du rein. Je fais quoi maintenant Your Votre mdecin vient de vous annoncer que vous tes atteint dun cancer. Vous tes sous le choc. Vous tes dsormais malade. Maintenant, plus que jamais, vous devez garder la tte froide, malgr ce coup dur. Cet ouvrage prsente des informations qui manent de scientifiques, de mdecins et dautres professionnels de la sant, tous experts du cancer du rein et de ses traitements. Son objectif est de vous aider relever le dfi du

En 2005, la FDA a approuv deux nouveaux traitements oraux du cancer du rein, marquant le dbut dune nouvelle re pour les patients atteints de cette maladie. Un troisime mdicament a t approuv en 2007, ainsi que trois autres en 2009. Ces traitements, dcrits plus loin dans louvrage, ciblent les cellules cancreuses diffremment des traitements traditionnels et sont extrmement efficaces pour de nombreux patients. La poursuite des recherches nous permettra de comprendre encore mieux cette maladie et dla

pourrez prendre des dcisions adaptes et plus vous aurez limpression de matriser votre maladie. Vous renseigner le plus possible sur votre maladie vous aidera mieux communiquer avec le personnel soignant et avoir davantage confiance en votre traitement cette tape est essentielle pour combattre efficacement votre maladie. O se renseigner sur le cancer du rein Votre mdecin Votre mdecin est sans nul doute lune des meilleures sources dinformation sur votre maladie et les faons de la traiter. Les

prsente les dernires donnes en date sur le cancer du rein au moment de limpression, des informations et des traitements peuvent ne pas y figurer sils sont postrieurs la publication. Nhsitez pas consulter le site Internet de la Kidney Cancer Association pour vrifier si de nouvelles informations ou des mises jour sont disponibles. Une version lectronique de Mon cancer du rein est disponible sur le site Internet les sections mises jour sont clairement indiques. Les autres patients Les patie

Les bibliothques Lorsque vous commencerez mieux comprendre votre maladie, nous vous suggrons daller consulter des ouvrages et des revues spcialises la bibliothque. Les scientifiques et les mdecins mnent de plus en plus dtudes pour complter les connaissances actuelles sur le dveloppement et la propagation du cancer afin de nous aider mieux le traiter et gurir davantage de patients. Les ouvrages sur les soins infirmiers peuvent aussi vous aider comprendre les possibilits de traitement et la p

dcouverte offre des perspectives prometteuses vers un meilleur diagnostic et un meilleur traitement de certains cancers du rein.5 La sclrose tubreuse de Bourneville est une autre mutation gntique qui semble tre associe au cancer du rein. Cette maladie se caractrise par de petites tumeurs des vaisseaux sanguins qui gnrent de nombreuses irrgularits de la peau, un retard mental, des crises dpilepsie ainsi que des kystes aux reins, au foie et au pancras.6 Le syndrome de BirtHoggDub est un autre trou

Le rle des reins Les reins se situent de chaque ct du corps, dans le dos, endessous de la cage thoracique. Ils sont entours dun tissu adipeux qui les protge. Chaque rein est surmont dune glande surrnale. Nous avons gnralement deux reins mais il est possible de vivre normalement avec un seul. Chaque rein pse environ 230 grammes et mesure 10 12 centimtres de long sur 5 7 centimtres de large. Le rein dun adulte a la forme dun haricot avec une chancrure au milieu, l o lartre rnale, la veine rnale

Trouvez la meilleure quipe mdicale possible pouse du patient Dru Trouver la bonne quipe mdicale fait une relle diffrence. Lorsque mon mari a t diagnostiqu, cela nous a fait un choc. Notre mdecin nous a dit quil ny avait sans doute pas grand chose faire parce que le cancer tait un stade trs avanc et il a estim que mon mari navait plus que neuf mois vivre. Mais il nous a mis en relation avec un autre mdecin qui en savait davantage sur le cancer du rein et cest ainsi que nous avons pu par la

CHAPITRE 2 COMPRENDRE LE CANCER DU REIN Cette section dcrit de faon complte les types de cancer, leurs symptmes, leurs traitements... Utilisez la pour demander votre mdecin quel est le statut de votre cancer du rein. Selon lAmerican Cancer Society ACS, plus dun million de nouveaux cancers sont diagnostiqus chaque anne aux tatsUnis.8 Ces dernires annes, les cancers du rein reprsentaient moins de 4 du total des diagnostics.9 LACS estime quen 2008, plus de 54 000 nouveaux cas de cancer taient

de sang dans les urines disparat souvent dun jour sur lautre la prsence de sang dans les urines peut aussi signaler dautres maladies, comme les calculs rnaux ou une infection rnale. En cas de sang dans les urines, veuillez consulter immdiatement votre mdecin. Dautres symptmes courants du cancer du rein sont la prsence dune masse abdominale, dune bosse dure ou encore dun paississement de la peau ou dune protubrance, qui peuvent tre observs ou sentis lorsque la tumeur grandit. Des douleurs ou une

dterminer les chances de gurison le pronostic, identifier les soustypes ou le type de cellule histologie du cancer du rein est aussi important que de dfinir son stade ou son grade. Votre mdecin doit vous indiquer quels sont lhistologie, le stade et le grade de votre cancer du rein. Si ce nest pas le cas, nhsitez pas lui demander ces informations car elles peuvent influencer vos dcisions lies au traitement. Les soustypes de CCR sont dtermins par lapparence des cellules mais aussi dautres caractr

les oncocytomes rnaux voir ciaprs. Des tumeurs hybrides qui prsentent des caractristiques du carcinome chromophobe et de loncocytome rnal ont galement t observes. Le carcinome chromophobe en association loncocytome rnal possde une forme hrditaire ou familiale appele syndrome de BirtHoggDub , galement associe une mutation gntique spcifique. Le carcinome chromophobe mtastase au cours des derniers stades de la maladie uniquement, et le pronostic aprs ablation chirurgicale de la tumeur localise,

est gnralement associe la drpanocytose, ce qui la rend plus frquente chez les AfroAmricains. Elle reprsente moins de 1 de tous les diagnostics de cancer du rein. La chimiothrapie reste son traitement principal. Le carcinome sarcomateux Cette maladie se caractrise par une tumeur faiblement diffrencie. Elle peut survenir avec nimporte quel type frquent de CCR. Son nom renvoie au fait quau microscope, les cellules du carcinome ont lapparence de cellules sarcomateuses. Le pourcentage de diffrenti

principaux instruments dimagerie mdicale utilis pour valuer le CCR. Si le signe initial de la tumeur est une masse ou un paississement des abords du rein dtects lors dune radiographie effectue pour dautres raisons, ou observssentis lors dun examen physique, votre mdecin vous prescrira gnralement une tomodensitomtrie. La tomodensitomtrie est plus prcise que la radiographie ordinaire car elle photographie plusieurs coupes fines de vos organes sous diffrents angles. On assemble ensuite les images s

La scintigraphie osseuse La scintigraphie osseuse peut tre utilise pour vrifier si le cancer sest propag aux os. Pour cela, le patient reoit une petite quantit dun produit radioactif par voie intraveineuse. Ce produit se diffuse jusquaux os, o il saccumule l o lactivit osseuse est importante. Cet examen permet didentifier les maladies cancreuses ou non, sans toutefois pouvoir distinguer un cancer dune autre maladie comme larthrose sil est effectu seul. Dans certains cas, le CCR napparat pas sur

passe un appareil appel transducteur sur la peau ses ondes sonores sont dtectes sous forme dchos renvoys par les organes internes. Les chos gnrs par les tumeurs du rein sont diffrents de ceux gnrs par les tissus rnaux normaux. Cet examen peut tre utilis pour le diagnostic initial dune masse rnale ou pour visualiser une masse lors dune biopsie par aspiration laiguille fine voir les procdures de biopsie ciaprs. Le pylogramme intraveineux PIV Il est possible deffectuer un pylogramme intraveine

Autres examens Hormis les examens que nous venons dvoquer, votre mdecin peut vous prescrire les tests de laboratoire suivants pour complter votre valuation. Lanalyse durine Lanalyse durine fait gnralement partie dun examen physique complet. On effectue des examens chimiques et microscopiques pour dtecter de petites quantits de sang et dautres substances invisibles loeil nu. Environ la moiti des patients atteints dun cancer du rein prsentent du sang dans les urines. Les examens sanguins Une nu

Le systme de classification du stade du cancer de lAmerican Joint Committee on Cancer AJCC Le systme de classification du stade du cancer de lAJCC consiste valuer la taille de la tumeur sur le rein T, le nombre de ganglions lymphatiques N et ltendue des mtastases M. Ensemble, les rsultats des lments T, N et M permettent de dfinir le stade. T dsigne la taille de la tumeur primitive. Sa valeur numrique augmente avec la taille de la tumeur et son invasivit. La lettre T est suivie dun chiffre entr

T3c la tumeur atteint la portion de la veine cave qui se trouve sous la poitrine ou se propage aux parois de la veine cave. T4 la tumeur se propage audel du fascia de Gerota tissu fibreux qui entoure le rein et les tissus adipeux voisins. Ganglions lymphatiques locaux N NX les ganglions lymphatiques locaux ne peuvent pas tre valus informations non disponibles. N0 aucune mtastase des ganglions lymphatiques locaux. N1 mtastase vers un ganglion lymphatique local voisin. N2 mtastase vers plusieurs

Stade II T2, N0, M0. La tumeur mesure plus de 7 cm de diamtre mais se limite encore au rein. Aucune mtastase dans les ganglions lymphatiques ou les organes loigns. Stade III T1aT3b, N1, M0 ou T3aT3c, N0, M0. Ce stade comprend plusieurs associations des catgories T et N par exemple, une tumeur qui se propage un seul ganglion lymphatique voisin mais pas aux autres organes. Le stade III comprend galement les tumeurs qui se propagent aux glandes surrnales, aux tissus adipeux autour du rein etou

NOTES Kidney Cancer Association CHAPITRE 2 COMPRENDRE LE CANCER DU REIN 25

De lespoir avec la chirurgie et un meilleur suivi du traitement Patiente Beverly ge 67 ans Jai subi une nphrectomie il y a 14 ans. cette poque, mon mari et moi vivions aux Philippines. Je suis rentre aux tatsUnis pour tre opre lhpital Johns Hopkins. Lopration ellemme fut trs directe. Jai subi une nphrectomie totale qui avait un pronostic favorable, car la tumeur navait pas mtastas. Jtais un peu frustre lors de la gurison car contrairement aux autres patients de mon service, je nai pas pu m

CHAPITRE 3 TRAITEMENTS CHIRURGICAUX Comprendre les diffrentes approches chirurgicales aux formes les plus frquentes du cancer du rein La chirurgie est considre comme le traitement principal de la plupart des cancers du rein. De nombreuses oprations sont possibles, selon le type, la taille et ltendue de la tumeur et ltat de sant gnral du patient. Votre mdecin vous expliquera les possibilits qui sont adaptes votre cas. La chirurgie traditionnelle lablation dune partie ou de la totalit du rein

autres patients. Les complications restent rares sauf si la tumeur est avance localement, par exemple si elle sest propage la veine rnale ou la veine cave infrieure la veine qui achemine le sang de vos jambes et de vos organes internes vers le coeur, voire audel du rein. La propagation de la tumeur dans la veine ncessite une opration des vaisseaux sanguins afin dliminer la tumeur, voire la veine ellemme. Ce problme est bien apprhend, mais il prolonge lopration et ncessite souvent une transfusi

La nphrectomie totale ncessite une intervention plus lourde. La glande surrnale, situe juste au dessus du rein, est gnralement limine lors de cette opration. On peut toutefois conserver cette glande, notamment lorsque la tumeur est relativement petite ou situe dans la partie infrieure du rein. Lablation totale ou partielle des ganglions lymphatiques peut galement aider dterminer la prsence de mtastases, mais l encore, cette dcision dpend de nombreux facteurs. Un pathologiste examinera les gangl

utilise pour traiter le cancer de la prostate depuis des annes, son utilisation pour lablation partielle du rein est une nouveaut. Elle simplifie lintervention laparoscopique pour le chirurgien. Le robot chirurgical est compos de deux lments les composants robotiques et la console du chirurgien. Le robot possde un bras qui contrle une camra laparoscopique et deux trois bras qui contrlent des instruments laparoscopiques miniatures. Le chirurgien sassoit une console qui permet de visualiser le

certains cas, par exemple pour soulager la douleur ou en rponse une hmorragie rfractaire du rein. Aprs avoir constat que certaines mtastases peuvent rgresser spontanment suite une nphrectomie et que la tumeur primitive rpond rarement, voire jamais, au traitement systmique, la nphrectomie fut largement rpandue dans la prise en charge des patients atteints de mtastases. Les patients rpondent mieux aux traitements systmiques, notamment aux immunothrapies, si le rein a t limin. La nphrectomie nest

aurez approuv par crit avant lablation de la tumeur, les tissus serviront laborer un vaccin ou seront conservs dans un autre but. En revanche, les tissus seront inutilisables si votre tumeur a t dtruite par cryochirurgie ou ablation par radiofrquence, bien quune biopsie soit normalement prleve avant ces traitements. Certains traitements en cours dlaboration utilisent les tissus extraits suite lablation dune tumeur pour combattre les tumeurs malignes qui seraient restes dans lorganisme. Il est

nettoyant antibactrien spcial. Il est conseill aux hommes de se raser la veille au soir. Vous ne pourrez plus vous raser pendant plusieurs jours aprs lopration. Mme si vous dormez en gnral trs bien, vous serez srement un peu inquiet la veille de lopration. Votre mdecin pourra vous prescrire un somnifre qui vous fera passer une bonne nuit de sommeil. Nhsitez pas le prendre. Le jour de lopration La plupart des patients sont admis lhpital le jour de lopration. Lorsque vous arriverez en salle pr

Si votre opration tait lourde, vous serez plac dans une unit de soins intensifs o votre convalescence sera attentivement surveille pendant plusieurs jours. Vous ne vous souviendrez certainement ni de lopration ni du transfert en salle de rveil. Votre premier souvenir sera probablement votre rveil dans votre chambre ou en soins intensifs. Si vous vous trouvez en soins intensifs lors de votre rveil, vous serez srement surpris si vous navez jamais vu de salle de soins intensifs auparavant. Les poch

cathter pridural dans votre dos sera enlev. Vous pourrez recevoir des mdicaments antidouleur plus lgers par voie orale ou intraveineuse. Certains de ces mdicaments, notamment les antidouleurs oraux, peuvent provoquer une constipation. Si cest le cas, parlezen votre mdecin, qui changera alors votre mdicament ou vous prescrira un traitement contre la constipation. Lactivit physique fait partie intgrante de la convalescence. Elle amliore la circulation et le souffle et prvient la formation de cail

Selon le type de pansement sur votre cicatrice, vous pourrez prendre des douches. Si vous ne pouvez pas prendre de douches, lavezvous rgulirement avec un gant. Prenez soin de vous. Vous vous sentirez mieux. Votre chirurgien souhaitera probablement vous voir au bout de deux semaines. Le but de cette consultation est de vrifier si votre plaie cicatrise bien et si vous ne souffrez pas de complications, mais aussi de mener des examens sanguins et durines et enfin dvaluer votre tat de sant. Votre mde

de cancer. Les chances de survie long terme dpendent de plusieurs facteurs, notamment la propagation de la tumeur dfinie par le stade. Environ la moiti des patients sont atteints dune maladie localise stade I ou II et ont un excellent pronostic long terme. Hormis le stade TNM, la survie est influence par le grade de la tumeur. Le grade dsigne la ressemblance entre les cellules rnales cancreuses et les cellules normales. Il est dfini par la taille et la densit des noyaux des cellules cancreuses

Le suivi mdical Vous effectuerez des bilans mdicaux frquents aprs votre nphrectomie. La nature et la frquence des examens effectuer seront dfinies par votre mdecin daprs votre tat de sant au moment du diagnostic, votre tumeur et dautres facteurs. Votre mdecin peut planifier des examens diagnostiques rguliers. Si aprs plusieurs annes le cancer semble avoir disparu, votre mdecin pourra diminuer la frquence de ces examens. Le stade de votre cancer de I IV dtermine les traitements qui seront envis

surveiller entre les visites de contrle Pour rester en bonne sant, travaillez en quipe avec votre mdecin. Il compte sur vous pour lui signaler tous les problmes que vous rencontrez. Si vous faites face lun de ces problmes, parlezen imprativement votre mdecin perte de poids, perte dapptit, faiblesse, maux de tte, changement de votre tat psychologique, fivre ou hausse de temprature, douleurs abdominales ou osseuses, toux, essoufflement, ganglions lymphatiques hypertrophis ou sang dans les urin

Les mdicaments oraux et leurs avantages Patient Steve ge 61 ans Jai appris que jtais atteint dun cancer du rein le 1er janvier 2004. Je pensais que je faisais une crise de calculs rnaux, car dautres membres de ma famille en ont souffert. Mais une radiographie a montr une grande tumeur dans mon rein unique. Jai subi une nphrectomie partielle et jai repris mes habitudes de vie. Mais en dcembre de la mme anne, une autre radiographie a mis en vidence un grossissement des ganglions lymphatiques de

CHAPITRE 4 TRAITEMENTS DU CANCER DU REIN AVANC La chirurgie peut savrer insuffisante pour traiter votre cancer du rein. Un certain nombre dautres traitements dits systmiques sont actuellement disponibles ils peuvent donner de trs bons rsultats. Parfois, la chirurgie seule ne suffit pas pour traiter un cancer du rein. Si la maladie en tait un stade mtastatique cellules cancreuses dissmines dans dautres organes lorsque le diagnostic a t pos, ou que le cancer est pass en phase mtastatique de

Les inhibiteurs de langiognse Pour grandir et se mtastaser, les tumeurs malignes doivent crer de nouveaux vaisseaux sanguins pour cela elles utilisent un processus appel angiognse . Les tumeurs produisent en trop grande quantit des facteurs de croissance qui stimulent la cration de nouveaux vaisseaux sanguins chargs de transporter loxygne et les nutriments. Parmi ces facteurs, on trouve les Facteurs de croissance de lendothlium vasculaire ou VEGF et les Facteurs de croissance des drivs pl

complmentaires, efficaces dans le cadre du traitement du cancer du rein Voir Chapitre 5 Les essais cliniques . Votre mdecin tudiera soigneusement la faon dont votre cancer rpond au traitement et, lorsque cela savrera ncessaire, envisagera de vous soigner par le biais dautres traitements. Il faut savoir quun mdicament peut ne donner aucun rsultat positif chez certains patients. Dans certains cas, un mdicament qui savrait efficace pour soigner le cancer dun patient cesse de faire effet. Il faut a

signaliez votre mdecin etou au personnel infirmier afin quun traitement soit mis en route rapidement. Lidentification prcoce des effets secondaires permet dattnuer leur svrit ainsi que les rpercussions ngatives sur votre mode de vie et votre qualit de vie. Cela augmente galement vos chances de bnficier dun traitement efficace. Si les effets secondaires prsentent un caractre de gravit, il se peut que votre mdecin dcide dinterrompre le traitement ou de rduire les doses de Nevaxar. Sutent sunitin

apparat, il est important que vous le signaliez votre mdecin etou au personnel infirmier afin quun traitement soit mis en route. Lidentification prcoce des effets secondaires permet dattnuer leur svrit ainsi que les rpercussions ngatives sur votre mode de vie et votre qualit de vie. Cela augmente galement vos chances de recevoir un traitement efficace. Si le traitement provoque des effets secondaires, il se peut que votre mdecin dcide dinterrompre votre traitement, de rduire les doses de Sutent

Il a t approuv par la U.S Food and Drug Administration en janvier 2012 aprs une tude de Phase III qui a dmontr que laxitinib avait un effet trs bnfique sur les patients par rapport au traitement par sorafnib intervenant aprs un traitement de front . Inlyta est un inhibiteur des protines kinase, qui jouent un rle important dans la croissance des tumeurs et la progression du cancer. Il est comparable au sunitinib, au sorafnib, et au pazopanib. Inlyta se prsente sous forme de comprims de 5 mg et

muqueuses, nauses, oedme, anorexie, anmie, hyperglycmie, hyperlipmie, hypertriglycridmie, augmentation de la cratinine srique. Certains de ces effets secondaires peuvent tre contrecarrs par dautres mdicaments, ce qui permet aux patients de poursuivre le traitement. Lhypersensibilit, ou la raction, la perfusion peut se produire au moment de la premire perfusion ou des suivantes. On signale galement de possibles ractions de type urticaire, oppression thoracique, asthme ou respiration sifflante. P

Anticorps monoclonaux Un anticorps est une protine produite par le systme immunitaire de lorganisme pour lutter contre les infections et les substances trangres au corps. Les anticorps monoclonaux sont des anticorps dorigine gntique. Ils sont tous identiques et issus dun seul clone. On sen sert dans de nombreux tests diagnostiques mdicaux et ils sont activement tudis en vue dune ventuelle utilisation dans le cadre du traitement du cancer du rein mtastas. Les anticorps monoclonaux peuvent tre con

options de traitement parmi les plus courantes pour les personnes souffrant dun cancer du rein, mtastas et ayant atteint un stade avanc. Des cas, bien documents mais trs rares, de rgressions spontanes observes chez des patients souffrant dun cancer mtastas et avanc du rein semblent suggrer que le systme immunitaire peut jouer un rle important dans le contrle et le traitement potentiel de cette maladie.28 Les modificateurs de la rponse biologique MRB constituent la base de limmunothrapie. Ces su

Des statistiques rcentes, portant sur la survie long terme de patients traits laide de fortes doses dIL2, dmontrent nouveau que ce traitement est efficace pour des patients slectionns parmi ceux atteints dun carcinome cellules rnales avanc. Les tudes permettent de dterminer quels patients en retirent le plus de bienfaits. Ces rsultats confirment lhypothse selon laquelle limmunothrapie prsente un potentiel curatif en cas de carcinome cellules rnales avanc. Dans certains cas, le traitement pa

douleurs musculaires, maux de tte, perte dapptit et fatigue. En rgle gnrale, ces symptmes rgressent au fil du traitement. Administrer linterfron le soir et laccompagner dantalgiques mdicaments antidouleur sans ordonnance peut permettre dattnuer ces symptmes. Cependant dautres symptmes peuvent apparatre en cas dutilisation prolonge de linterfron. Citons parmi ceuxci perte de poids, globules blancs en nombre insuffisant, extra systoles, baisse de la libido, confusion mentale et dpression. Si les

jusqu la tumeur. La machine la plus couramment utilise sappelle un acclrateur linaire. Le faisceau doit frapper un endroit prcis. Celuici est dtermin grce des calculs au cours dune consultation de simulation qui a lieu avant le dbut de la radiothrapie proprement dite. Les sances dirradiation stalent sur plusieurs jours entre 4 et 14 la plupart du temps et chaque rendezvous dure environ 30 minutes. Lirradiation en ellemme ne dure que quelques secondes ou minutes. Ce qui prend du temps, cest

tendue. Mme sil est fortement conseill de se reposer, les mdecins prconisent gnralement aux patients de rester aussi actifs que possible. Il est important de poser des questions avant le dbut du traitement, au cours des rendezvous, et pendant la phase de rtablissement qui suit les sances dirradiation. Cela permet de sassurer que le traitement est efficace, que les effets secondaires sont rduits au maximum et que tout effet secondaire qui apparat sera trait de faon prcoce. Tous ces paramtres vous

lheure actuelle, le 5fluorouracile ou 5FU semble tre lagent chimiothrapeutique le plus efficace en cas de cancer du rein, mais les taux de rponse se situent dans une fourchette de seulement 5 8 . 33, 34 Cest pourquoi, de nos jours, on associe gnralement la chimiothrapie dautres traitements ou on la rserve des patients qui intgrent des essais cliniques destins tester de nouveaux agents ou encore des patients qui nont pas rpondu limmunothrapie.35 Les chercheurs continuent tudier de nouvell

un essai clinique sur les adjuvants. Ces essais commencent trs tt aprs que le patient se soit remis de lintervention chirurgicale. Si vous souhaitez recevoir un traitement adjuvant, mieux vaut envisager avant lintervention chirurgicale de participer un essai sur les adjuvants. Ces essais cliniques sont importants car de nouvelles tudes sur les adjuvants sont menes partout dans le monde. Grce lintroduction du Nexavar sorafnib tosilate, du Sutent sunitinib malate et du Votrient pazopanib, une no

bien comprendre pourquoi tel ou tel traitement a t slectionn. Alors nhsitez pas poser des questions. Grce des tomodensitomtries rgulires, on pourra suivre lvolution de votre maladie. Votre mdecin vous commentera les rsultats, vous expliquera si les examens montrent une stabilisation la maladie na volu ni dans un sens ni dans lautre, on dit quelle est stable , une rponse partielle, une rponse complte ou une progression de la maladie. Voici la dfinition de ces termes Rponse complte Toutes les

Cherchez ltablissement le plus comptent Patient Greg ge 58 ans En juin 2004, je suis all voir mon mdecin pour ce qui me semblait tre un simple kyste au cuir chevelu. Aprs mavoir fait passer un certain nombre dexamens, les docteurs ont dclar que javais un cancer du rein qui avait mtastas et que jen tais un stade avanc avec de nombreuses tumeurs aux poumons. Mon docteur ma dit que javais peu de chances de vivre assez longtemps pour fter Nol. Un urologue local ma conseill de prendre rendezvous

Envisagez de participer un essai clinique Patient Eugne ge 68 ans En mars 2002, je suis all voir mon gnraliste pour mon contrle annuel, je me sentais frais comme un gardon . Je faisais partie dun club de gym, je soulevais un peu de fonte et je faisais 3 kilomtres pied chaque jour. Au cours de lexamen, mon mdecin a trouv que ma rate avait grossi et ma demand de passer un scanner. Trois jours plus tard, japprenais que javais un cancer du rein mtastas.Ma famille et moi tions sous le choc. Co

CHAPITRE 5 LES ESSAIS CLINIQUES Tout ce que vous devez savoir si vous envisagez de participer, en tant que sujet, la recherche contre le cancer du rein. Lessai clinique est une des options thrapeutiques que votre cancrologue peut vous recommander. Les essais cliniques sont des tudes scientifiques soigneusement conues pour rpondre des questions prcises quant lefficacit et linnocuit des nouveaux mdicaments, des multithrapies, des techniques chirurgicales ou des appareils vocation mdicale. L

Devezvous y participer Cest en grande partie grce aux essais cliniques que, ces dernires annes, le traitement du cancer du rein a bnfici davances capitales. Pour obtenir de tels rsultats, il est indispensable de trouver les personnes volontaires adquates. En participant une dtude, vous accdez des traitements innovants tout en aidant les chercheurs toujours mieux comprendre le cancer du rein. En matire dessais cliniques, les volontaires jouent un rle essentiel dans le combat incessant pour tr

exprimental. Ils peuvent tre lgers, graves, voire potentiellement mortels. Ils peuvent tre pires que ceux qui accompagnent les traitements standard. Les effets secondaires court comme long terme sont valus au cours des traitements exprimentaux. Les nouveaux traitements nouvelles techniques peuvent savrer inefficaces ou moins efficaces que les traitements actuellement utiliss. Mme si une nouvelle approche savre efficace, elle peut ne produire aucun effet sur vous. Certains organismes dassuranc

linnocuit de deux traitements ou plus, sur un grand nombre de patients jusqu 1 000 parfois. En raison du nombre lev de participants, ces tudes ont souvent une envergure internationale. Au cours des tudes de Phase III, on compare les nouveaux mdicaments ou traitements un traitement standard du cancer du rein. En gnral, on a recours aux essais cliniques randomiss pendant la Phase III, parfois aussi pendant la Phase II. Deux traitements ou plus sont compars et on peut inclure un groupe placebo

Choisir un essai clinique Il est important que vous compreniez ce quest un essai clinique, pourquoi on lentreprend et comment vous pouvez recueillir plus dinformations concernant lessai qui vous intresse. Parlez de lessai avec votre cancrologue, avec le personnel infirmier, entrez dans les dtails et nhsitez pas poser des questions en ce qui concerne le traitement et votre ventuelle participation. Il se peut quil y ait, un moment donn, des dizaines dessais cliniques en cours concernant le cance

Plaidez en votre faveur et tudiez toutes les options qui soffrent vous Patient Rick ge 55 ans Ce que jai appris, cest que quand on a un cancer du rein, il est important de plaider en sa propre faveur. Aprs lannonce du diagnostic, vous tes confront un tas de choix. Vous devez tout faire pour vous informer et bnficier des soins les plus adapts votre cas. La connaissance est votre force. Aprs ma nphrectomie radicale initiale, on ma dit que le chirurgien avait tout enlev . Jai repris ma vie,

CHAPITRE 6 LA RESPONSABILISATION DU PATIENT Les patients et leur famille ont des droits, des responsabilits et de nombreux choix faire pour lutter contre le cancer du rein. Voici quelques tapes importantes dans la dmarche de responsabilisation que vous devrez entamer aprs lannonce du diagnostic. Une fois que le diagnostic de cancer du rein a t pos, lun des moyens daugmenter vos chances de survie consiste devenir votre propre dfenseur tout au long des diverses phases de soin. Noubliez pas que

ou de surfer sur Internet la recherche dinformations sur la pathologie. Allez dans une bibliothque hospitalire ouverte aux patients ou dans celle dune Facult de Mdecine. Lisez des revues mdicales si vous avez dj quelques connaissances en la matire. Ou demandez votre bibliothcaire de rechercher dans son systme informatique toutes les informations dont il dispose propos de votre maladie. De nombreuses bibliothques proposent ce service gratuitement. Cela vous permettra de savoir quels sont les m

qui vous touche. Votre mdecin est certainement un excellent praticien mais certains types de cancers sont trs rares et il na peuttre pas suivi assez de cas pour traiter votre maladie de faon adquate. En mdecine, on se perfectionne en exerant. Commencez par demander votre mdecin de vous recommander un confrre pour un deuxime avis. Nhsitez pas franchir ce pas les mdecins ne se vexent pas quand on demande une deuxime opinion. Cest votre droit, vous pouvez le faire. Vous trouverez un mdecin exper

un mdecin qui sait parler aux patients nest pas forcment un expert. Vous voulez bnficier du traitement le plus appropri, pas tre sduit. Vous aurez plus de chances de trouver un mdecin expriment dans un grand centre anticancer qui coopre avec un CHU, surtout en cas de cancer rare . Sachez quil y a galement dexcellents mdecins dans les hpitaux locaux. Nhsitez pas, laissezles vous soigner sils sont comptents pour votre type de maladie. Demandez juste votre mdecin combien de patients atteints du

votre mdecin. Vous tes en droit dattendre quon vous donne des rponses honntes et claires. Si vous le pouvez, venez avec une personne qui vous aidera prendra des notes et vous soutiendra. En suivant ces tapes, vous serez mieux prpar aux rendezvous avec votre mdecin. Votre mdecin doit tre capable de rpondre vos questions et dapprcier votre participation active au processus qui permettra de dterminer quel est le meilleur traitement dans votre cas. Grce cette approche professionnelle , votre mde

financier ou comptable de linstitution qui mettra les factures en rapport avec vos soins hpital, groupe mdical, etc.. Entamez un dialogue clair et professionnel avec cette personne qui pourrait devenir votre alli le plus prcieux. Avec tous les acteurs de la facturation et des remboursements, mettez en place un processus qui vous permettra de rgler simplement des sommes raisonnables et prservera votre solvabilit. Renvoyez toute demande de prise en charge qui naurait pas t accepte. Votre couvertur

Participez Rejoignez une association de patients atteints du mme type de cancer que vous. De nombreuses associations proposent un soutien motionnel aux patients atteints dun cancer. Mais le soutien motionnel ne fait pas tout. Vous voulez vaincre le cancer, pas seulement vous sentir bien. Si vous lisez des livres de vulgarisation scientifique sur le cancer, noubliez pas LA rgle de conduite en matire de soutien motionnel Pour avoir une bonne sant physique, il faut un bon mental. Mais ne vous att

Lentourage familial peut faire toute la diffrence Jason ge 34 ans Le pre de Jason a appris en 2005 quil avait un cancer du rein Depuis que le diagnostic a t pos, on a retir mon pre son rein malade. En ce moment, il participe un essai clinique et il va bien. Un diagnostic de cancer, cest un vritable dfi pour une famille. Mon pre avait besoin daide pour comprendre les termes mdicaux et les instructions, il fallait donc que quelquun laccompagne tous les rendezvous. Il a aussi fallu que nous no

CHAPITRE 7 LE CANCER AU QUOTIDIEN Le cancer du rein affecte le quotidien des patients de diverses manires. Cest pourquoi ce chapitre vous explique les changements auxquels vous devez vous prparer dans diffrents domaines vie professionnelle, assurance maladie, alimentation et mode de vie, ou encore vie de famille. Comme vous le dcouvrirez mesure que vous vous familiariserez avec la maladie, et que vous rencontrerez ventuellement dautres patients, il est tout fait possible de mener une vie p

caractristiques et symptmes uniques. Par consquent, les conseils prodigus aux patients atteints dautres types de cancers ne seront pas ncessairement valables pour vous. Nause, douleurs et fatigue Les patients souffrant dun cancer ressentent souvent des nauses, des douleurs et de la fatigue. Or ces troubles peuvent tre dus une multitude de causes certains sont directement lis la maladie ellemme, tandis que dautres sont provoqus par les traitements anticancreux. Par ailleurs, ces symptmes ne t

Par ailleurs, certains patients associent les antalgiques aux traitements de fin de vie. Ce nest pas ncessairement le cas. Par consquent, si cette question vous angoisse, nhsitez pas en parler votre mdecin qui pourra vous expliquer pourquoi il vous prescrit des antidouleurs. Enfin, sachez que chez certains patients, les traitements antalgiques peuvent tre complts, voire remplacs, par des mthodes douces comme la mditation et la relaxation. La fatigue. La fatigue est lun des effets les plus ango

En revanche, en adoptant une alimentation saine et quilibre, vous parviendrez conserver vos forces, vous empcherez vos tissus de se dsagrger, vous lutterez plus efficacement contre les infections et votre corps parviendra plus facilement rgnrer les tissus sains. Lalimentation est particulirement importante lorsque vous suivez un traitement anticancreux. En effet, de nombreux aliments peuvent tre bnfiques. Par exemple, les ditticiens recommandent des aliments riches en fibres, tels que les frui

Soyez trs prudent lorsque vous prenez des vitamines. En effet, des tudes ont montr qu des doses excessives, certaines vitamines, comme la vitamine A ou E, peuvent nuire la sant. Par ailleurs, si vous suivez certains traitements, les complments contenant de la vitamine A peuvent provoquer des effets indsirables et savrer trs nocifs. Par exemple, lorsquils sont pris en mme temps que les rtinodes, ces complments alimentaires peuvent endommager le foie. Si vous devez subir une ablation du rein, vot

Les mdecines douces Certains patients pensent que la mdecine conventionnelle est incapable de les gurir.En effet, ils sont persuads que les traitements prescrits sont toxiques et quils affaiblissent le systme immunitaire. Il faut savoir que ces patients ne connaissent pas le principe de fonctionnement de limmunothrapie et nont pas conscience des progrs raliss par la lutte contre le cancer. Lune des rumeurs les plus rpandues voudrait que le cartilage de requin soit un remde efficace contre le

Vous trouverez plus dinformations sur les mdecines douces sur le site internet du National Center for Complementary and Alternative Medicine www.nccam.nih.gov . Consultez la section Sources dinformations la fin de cet ouvrage pour plus dinformations. Le tabagisme Si vous fumez, essayez darrter pour de bon. En effet, le tabagisme est un facteur de risque du cancer du rein. Nhsitez pas demander laide de votre mdecin qui pourra vous recommander un programme spcialis. Certains patients rechigne

famille doit tre l pour vous rconforter. Puis lorsque vous tes hospitalis, votre entourage peut veiller sur vous, au mme titre que le personnel soignant. Enfin, lorsque vous rentrez chez vous, cest votre famille qui prend soin de vous, et qui vous paule dans votre suivi et votre traitement. Les mdecins savent que la maladie est galement une souffrance pour la famille cest pourquoi ils sefforcent daider vos proches, afin de faciliter votre traitement. Dailleurs, les mdecins tissent des liens ave

dinformations destination des familles de patients, reportezvous au chapitre Le bientre psychologique . Pour les patients, il est difficile de se concentrer la fois sur la gurison et sur les problmes dassurance maladie et de situation professionnelle. Nanmoins, prenez bien le temps dexaminer votre couverture sant et de vous renseigner sur la lgislation du travail. Lassurance maladie Comme pour toutes la maladies graves, le traitement anticancreux peut savrer trs coteux. Par consquent, lisez

cette procdure, vous pouvez faire en sorte que votre demande soit nouveau examine. Par ailleurs, si votre demande de remboursement a t rejete et que vous adhrez la mutuelle de votre entreprise, nhsitez pas consulter les conseillers de votre employeur. Le cas chant, vous pouvez galement vous tourner vers les conseillers de votre syndicat. Toutes ces personnes pourront vous suggrer des solutions ou dposer une nouvelle demande de remboursement de votre part. Sachez que dans cette situation, votr

charge par votre caisse dassurance maladie. En revanche, les analyses spcifiques aux essais cliniques sont habituellement prises en charge par le commanditaire de ltude. Si vous avez besoin de conseils concernant les frais mdicaux et les remboursements, nhsitez pas demander laide du personnel soignant ou du directeur financer de votre hpital. Medicare et Medicaid Les malades du cancer du rein peuvent bnficier dune prise en charge de leur traitement par Medicare ou Medicaid dans certains cas. L

Your Medicare Benefits. Informations sur les prestations couvertes par Medicare. Vous pouvez aussi demander ces brochures en appelant le 18888783256, en crivant au Federal Citizen Information Center, Department WWW,Pueblo, CO 81009, ou en consultant leur site internet httpwww.pueblo.gsa.gov. Pour plus dinformations sur le programme Medicaid, consultez le site www.cms.hhs.govhomemedicaid.asp. Pension dinvalidit de la scurit sociale La Social Security Administration SSA, Administration de la scu

ceuxci ne prsentent plus aucun signe de la maladie et que le diagnostic et le traitement remontent suffisamment longtemps. Si vous souhaitez souscrire une assurance vie ou tendre votre contrat actuel, nhsitez pas prendre rendezvous avec un assureur comptent pour savoir quelles offres vous sont proposes. Sachez cependant que vous risquez dtre class dans les populations risque et que votre police dassurance pourra tre plus coteuse que pour une personne qui ne serait pas atteinte dun cancer. Vi

handicaps. En outre, toute entreprise recevant de largent de la part du Department of Health and Human Services Dpartement de la Sant et des Services sociaux des tatsUnis a lobligation de suivre un programme de discrimination positive, quel que soit sa taille ou les montants perus. Aux termes de cette loi, les malades du cancer sont considrs comme handicaps. Si vous tes discrimins cause de votre cancer, vous pouvez porter plainte auprs du Bureau des programmes de conformit des prestataires fdra

Limpact de la lgislation sur les patients atteints dun cancer Les lois permettent de fixer les rgles qui rgissent la socit. Or de nombreuses lois concernent directement les malades du cancer. La U.S. Food and Drug Administration est habilite et rgie par les lois votes par le Congrs. Le budget du National Cancer Institute est fix par la loi des finances vote annuellement par le Congrs. Toutes ces lois ont un impact sur la qualit et laccessibilit des soins, mais galement la part des frais qui est

Le soutien extrieur une aide trs prcieuse Patiente Julia ge 65 ans On ma diagnostiqu une tumeur au rein droit en 2000. Jai consult deux mdecins supplmentaires, qui nont rien dtect dautre en regardant mes radios. Par contre, un quatrime mdecin ma trouv une seconde tumeur au rein gauche. Jtais donc atteinte de tumeurs bilatrales, ce qui est trs rare. Quand jai appris la nouvelle, jtais bouleverse mais jai gard espoir jusqu ma troisime intervention chirurgicale, la plus invasive. En effet, en

CHAPITRE 8 LE BIENTRE PSYCHOLOGIQUE Pour tre bien dans son corps, il faut tre bien dans sa tte. Cest pourquoi il est primordial que vous ayez un bon quilibre psychologique. La sant mentale De nombreux livres encouragent les patients atteints dun cancer adopter une attitude positive et des rapports humains affectueux. Ils vous conseillent galement de rduire votre niveau de stress et de pratiquer la visualisation, la mditation et dautres techniques de relaxation. Or tous ces ouvrages vous tran

Bientre et cancer Les personnes souffrant dun cancer et leur entourage doivent adopter un mode de vie sain et privilgier un bientre la fois physique, fonctionnel, psychologique et social. Le bientre physique est un aspect majeur de la lutte contre le cancer. En effet, sans cette tumeur et cette maladie, vous nauriez pas vous proccuper de cette question. Chez les patients atteints dun cancer, le bientre physique dpend des symptmes et des ventuels effets indsirables du traitement qui peuvent vou

atteints dun cancer, a dvelopp une mthode de bientre partir de huit principes couramment admis, en compltant chacun de ces principes41. Par consquent, dans votre lutte contre le cancer, gardez bien lesprit ces huit phrases cls. Je suis responsable de mon tat de sant. Mais ce nest pas moi qui ai provoqu ma maladie.Prenez votre gurison en main, mais ne culpabilisez pas. Personne ne connat avec certitude les causes de chaque cas de cancer du rein. Je garderai toujours espoir. Mais lobjet de mon e

Si vous tes atteint dun cancer du rein, choisissez bien votre groupe de soutien. En effet, ce type de cancer est relativement rare, et les traitements utiliss sont diffrents. Par consquent, les patients ayant survcu dautres cancers ne vous apporteront pas forcment des renseignements utiles, et ne seront pas mme de vous rassurer. Expliquer la maladie et le traitement aux enfants Bien entendu, ce sujet peut tre trs difficile aborder. Nanmoins, lorsque vous parlez aux enfants, vous devez leur e

Paralllement, les blogs peuvent aussi constituer une lecture utile puisquils permettent aux patients souffrant dun cancer du rein de raconter ce quils vivent. Sachez par ailleurs que la Kidney Cancer Association vous propose une assistance en ligne qui vous permet de contacter directement lassociation. Vous pouvez notamment communiquer avec des personnes qui ont des connaissances concernant le traitement du cancer du rein. noter que ce service est ouvert aux heures de bureau, du lundi au vendre

Vous ne devez surtout pas nier votre maladie ni la possibilit dune issue fatale. En effet, en refusant dadmettre la ralit, vous risquez daugmenter encore plus le stress li la maladie. Il est certain que cette situation est difficile vivre, mais mieux vaut essayer de la comprendre et de lamliorer. Mme si vous tes atteint dun cancer, vous ne devez pas pour autant cesser de vivre. Profitez de la vie et savourez chaque instant. Fixezvous de nouveaux objectifs, et efforcezvous de les atteindre. Par

obtenir une tranquillit desprit, vous sentir laise et en harmonie avec le monde qui vous entoure. Pour plus de conseils concernant ces questions, la Kidney Cancer Association vous propose un livre disponible en anglais seulement Reflections A Guide to End of Life Issues de Roger C. Bone, mdecin ayant luimme souffert dun cancer du rein. Vous pouvez notamment tlcharger ce livre sur le site www.kidneycancer.org. Il est possible que ce livre ne soit disponibles quen anglais. Aspect juridique

Adressezvous un notaire pour la rdaction des documents requis. En exprimant vos souhaits de faon claire et sans quivoque, vous pourrez soulager votre famille et vos proches de dcisions mdicales trs difficiles vous concernant. Ils ne se demanderont pas sils ont pris les bonnes dcisions et ne se sentiront pas inquiets ou coupables. Ils se contenteront dexcuter vos souhaits, tels que vous les aurez noncs. Limportance de lespoir et dun tat desprit positif Le diagnostic du cancer du rein peut tre t

NOTES Kidney Cancer Association CHAPITRE 8 LE BIENTRE PSYCHOLOGIQUE 97

Un mdecin spcialis et une attitude positive Patient Keith ge 63 ans Jai appris que javais un cancer du rein le samedi, et jai subi une nphrectomie le mercredi suivant. En effet, il fallait moprer de toute urgence. Par consquent, je nai pas eu le temps de faire des recherches concernant la maladie. Jai d prendre des dcisions trs rapidement. lorigine, jai consult un mdecin parce que je ressentais une douleur musculaire lpaule. Je pensais mtre fait mal pendant une sance de sport, et mon mdeci

CHAPITRE 9 SOURCES DINFORMATION LATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS PROCHES Nhsitez pas utiliser les sources dinformation cidessous pour en apprendre plus sur la maladie et dialoguer propos de ce sujet. Vous pourrez peuttre mme aider dautres patients. Ce livre vous fournit des renseignements de base pour vous aider comprendre le cancer du rein. Nanmoins, une multitude de sources vous proposent des informations bien plus approfondies. Par consquent, nhsitez pas consulter les sites et organi

Cancer Information Service centre dinformation sur le cancer Le Cancer Information Service du National Cancer Institute peut tre une source dinformations importante pour vous. Le personnel qualifi peut vous fournir des renseignement sur tous les aspects du cancer. Le National Cancer Institute a mis en place le Physician Data Query PDQ. Cette base de donnes rsume tous les documents qui ont t crits concernant le traitement du cancer, en les classant selon les types de recommandations. La base de d

Communiquer avec votre mdecin et le personnel soignant en gnral National Coalition for Cancer Survivorship Le Cancer Survival Toolbox propose des CD qui vous expliquent comment communiquer avec votre mdecin. Vous pouvez commander ce kit de survie face au cancer sur le site www.canceradvocacy.org. Mdecines doucesLes mdecines douces Center for MindBody Medicine www.cmbm.org, puis cliquez sur Research Resources National Center for Complementary and Alternative Medicine httpnccam.nih.gov Quac

Soutien psychologique Cancercare www.cancercare.org Cancer Net site de lAmerican Society of Clinical Oncology destination des patients et de leurs proches www.cancer.netCancercancer.html Programme de parrainage 4th Angel www.clevelandclinic.orgcancerscottcares4thangelabout.asp Wellness Community www.thewellnesscommunity.org Gildas Club www.gildasclub.org Coping Magazine www.copingmag.com Informations gnrales concernant le cancer American Association for Cancer Research www.aacr.org ChemoCare

Humour et espoir CancerMeds HumorHope httpwww.cancer.med.umich.edushare1share.htm Symposiums internationaux sur le cancer du rein La Kidney Cancer Association organise divers symposiums sur le cancer du rein, lchelle internationale, europenne et de lAsiePacifique. Ces confrences permettent aux urologues, cancrologues, chercheurs, personnels infirmiers et autres professionnels de sant de dcouvrir les avances de la recherche sur le cancer du rein, ainsi que les nouveaux traitements disponibles.

Alimentation American Institute for Cancer Research AICR www.aicr.org American Cancer Society www.cancer.org Conseils dalimentation pour les patients atteints dun cancer avant, pendant et aprs le traitement www.cancer.govcancerinfoeatinghints Complment alimentaire Boost www.boost.com Complment alimentaire Ensure www.ensure.com Groupes de dfense des intrts des malades Patient Advocate Foundation Propose une assistance juridique et un service de rfrence aux malades confronts un refus de prise e

The Kidney Cancer Journal www.kidneycancerjournal.org Guides destination des patients www.patientcenters.com Publications du National Cancer Institute EtatsUnis Le Cancer Information Service du National Cancer Institute publie une multitude de brochures portant sur divers aspects de la lutte contre le cancer. Ces documents gratuits pour les patients atteints dun cancer, sont disponibles via le site Internet httpscissecure.nci.nih.govncipubs ou vous pouvez crire Office of Communications Nation

Assistance pour laide linvalidit Social Security Administration Site Web www.ssa.gov Tlphone 8007721213 Disability Rights Legal Center www.disabilityrightslegalcenter.org Soutien destination des patients atteints de divers types de cancers du rein VHL Family Alliance soutien dordre gnral httpvhl.orgsupportintlsprt.htmaffiliates Tuberous Sclerosis Alliance www.tsalliance.org 106 CHAPITRE 9 SOURCES DINFORMATION LATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS PROCHES Kidney Cancer Association

La Kidney Cancer Association En 1989, un groupe de patients atteints de cancers du rein ont commenc se runir pour discuter de ce quils vivaient et du manque dinformations concernant leur maladie. Ne de ces runions, la Kidney Cancer Association est officiellement devenue une organisation but non lucratif en mars 1990. Lassociation sest fix trois objectifs principaux. Tout dabord, elle fournit des informations aux patients et aux mdecins, notamment en publiant des livres comme celuici. Vous pouv

RFRENCESRFRENCES Chapitre 1 Introduction 1. American Cancer Society, Estimated New Cancer Cases and Deaths by Sex for All Sites, 2008 disponible sur le site www.cancer.org 2. American Cancer Society, Estimated New Cancer Cases and Deaths by Sex for All Sites, 2008 disponible sur le site www.cancer.org 3. National Cancer Institute, Surveillance, Epidemiology and End Results SEER, Cancer of the Kidney and Renal Pelvis disponible sur le site httpseer.cancer.govstatfacts 4. Neumann HP,Bender BU, Be

Chapitre 4 Traitements du cancer du rein avanc 19. Escudier B, Szczylik C, Eisen T, et al Randomized phase III trial of the Raf kinase and VEGFR inhibitor sorefenib BAY 439006 in patients with advanced renal cell carcinoma RCC. J Clin Oncol 23 1093s, 2005 suppl abstr 4510 20. Motzer RJ, Michaelson MD, Racman, BG, et al Activity of SU11246, a multitargeted inhibitor of vascular endothelial growth factor receptor and plateletderived growth factor receptor in patients with metastatic renal cell ca

Chapitre 7 Le cancer au quotidien 39. Schapira DV. Nutrition and cancer prevention. Primary Care. 1992 19481491. 40.Carroll KK. Obesity as a risk factor for certain types of cancer. Lipids. 19983310551059. Chapitre 8 Le bientre psychologique 41.Cella DF. Health promotion in oncology a cancer wellness doctrine. J Psychos Oncol. 199081731. 42.American Association for Cancer Research website, accessed consult en janvier 2009. httpwww.aacr.org 110 RFRENCES Kidney Cancer Association

NOTES Kidney Cancer Association RFRENCES 111

NOTES 112 RFRENCES Kidney Cancer Association

Kidney Cancer Association KidneyCancer.org

Convert PDF to Flash Digital FlipBooks